Ludvík Vítězslav Čelanský (1870-1931)

Ludvík Vítězslav Čelanský est né à Vienne le 17 juillet 1870. Il se destine d'abord à une carrière d'instituteur en fréquentant les cours de l'école d'instituteurs de Kutna Hora puis devient élève au Conservatoire de Prague (1892-1894) et au cours d'art dramatique du Théâtre National. Il est nommé en 1895 chef de chant à l'opéra de Plzen, à Zagreb (automne 1898) et au Théâtre National à Prague (1899-1900). En 1901, il structure la Philharmonie Tchèque, dirige la Philharmonie de Lvov (1902) en Ukraine de l'ouest, supervise des représentations d'opéras à Cracovie, Lodz (Pologne), conduit l'Orchestre Philharmonique de Kiev (Ukraine). De retour en Bohême (1907), il met en place les saisons d'opéras du théâtre municipal de Vinohrady à Prague. Čelanský est en France en 1909 à la tête du théâtre Apollo (Apollon) à Paris et dirige des concerts symphoniques. Il retourne à la tête de l'opéra du théâtre municipal de Vinohrady en 1913, dirige la Philharmonie Tchèque en 1918-1919. L'immense Václav Talich lui succèdera. Čelanský finira sa carrière en faisant de temps à autre des séjours à Brno en Moravie pour diriger des sociétés orchestrales.

Čelanský était un chef enthousiaste d'un caractère romantique, dont le destin musical fut contrarié par un comportement instable et bohème. Ses compositions reflètent sa personnalité exaltée. Il écrivit le livret de son unique opéra (Kamilla 1897).

Éric Baude, Tours

Sources bibliographiques

  • Holzknecht, Václav, Česká Filarmonie, pribeh orchestru, SHV, Prague, 1963
  • Slavni dirigenti u pultu České Filarmonie, Česka Hudba, XXXV (1962), 161
  • Nemcova, Alena, Karel ejna, page 116 volume 17, N. Grove dictionnary of music and musicians edited by S. Sadie, Macmillan Publishers Limited, London, 1980
  • La Philharmonie Tcheque en 1902
    Čelanský et la Philharmonie Tcheque (1902)

    Retour vers le chapitre des interprètes  |   Accueil du site