Quoi de neuf ?

Depuis 2012, toutes les nouveautés sont indiquées dans l'adresse ci-dessous (cliquer sur le badge g+ ou bien sur MusicaBohemica)



Décembre 2011

Novembre 2011

Septembre 2011

Juillet 2011

Juin 2011

Avril 2011

Mars 2011

Février 2011

Janvier 2011

Décembre 2010

Novembre 2010

Octobre 2010

Septembre 2010

Août 2010

Juillet 2010

Juin 2010

Mai 2010

Avril 2010

Mars 2010

Février 2010

Janvier 2010

Décembre 2009

Novembre 2009

Octobre 2009

Septembre 2009

Août 2009

Juillet 2009

Juin 2009

Deux nouveaux articles de Joseph Colomb :

Mai 2009

Avril 2009

Mars 2009

Février 2009

Janvier 2009

Décembre 2008

Novembre 2008

Octobre 2008

Septembre 2008

Août 2008

Juillet 2008

Juin 2008

Mai 2008

Avril 2008

Mars 2008

Février 2008

Janvier 2008

Décembre 2007

Novembre 2007

Octobre 2007

Septembre 2007

Août 2007

Juillet 2007

Ouverture du site musicabohemica.blogspot.com qui accueillera les prochains articles sur la musique tchèque.
Les liens ci-dessous affichent dans une nouvelle fenêtre les articles hébergés par ce nouveau site.

Juin 2007

Mai 2007

- la perception française de la musique de Janáček à travers les écrits - encyclopédies spécialisées
- la perception française de la musique de Janáček à travers les écrits - la Revue musicale

Avril 2007

Mars 2007

Février 2007

Janvier 2007

Appel à communications au Colloque international Leoš Janáček : culture européenne et création (les 3 -5 avril 2008, Paris)

Décembre 2006

Novembre 2006

Octobre 2006

Septembre 2006

Août 2006

Juillet 2006

Juin 2006

Mai 2006

Avril 2006

Mars 2006

Février 2006

Janvier 2006

Novembre  2005

  • Mon chemin vers Janáček, premier article d'un nouveau chapitre qui étudiera la diffusion de la musique de Janáček (J. Colomb)

  • La Symphonie du Nouveau Monde, circonstances d'une composition : révision de l'article consacré à la plus célèbre des symphonies d'Antonín Dvořák (par Alain Chotil-Fani)

  • L'article  consacré à Olga Janáčková s'enrichit d'une nouvelle photographie et de
    quelques compléments (traduction par Renata Daumas). Un article de Joseph Colomb.
  • Octobre  2005

  • La suite de mes recherches sur Dvořák et la France : la lecture à Nelahozeves pour la naissance du compositeur (par Alain Chotil-Fani)
  • Un nouvel enregistrement de l'oratorio Svatá Ludmila nous offre l'occasion d'évoquer l'un des joyaux du catalogue d'Antonín Dvořák (par Alain Chotil-Fani).
  • Kát'a Kabanova de Janáček: création à Brno (par Joseph Colomb)
  • Kát'a Kabanova de Janáček: création à Prague en 1922 (par Joseph Colomb)
  • Septembre 2005

  • Anthologie de la musique tchèque : présentation d'un précieux coffret venu de Bohême (Joseph Colomb)
  • Mes recherches sur Dvořák et la France, par Alain Chotil-Fani.

  • Kát'a Kabanova de Janáček: personnages et argument  (par Joseph Colomb)
  • Août 2005

  • Première partie d'une série d'articles sur l'opéra Kat'a Kabanová, par J. Colomb
  • Élégie sur la mort de ma fille Olga de Janáček (nouvelle version illustrée par des extraits musicaux, proposée par J. Colomb
  • Juillet 2005

  • L'article sur Otce Nas (Notre Père) de Janáček est à présent illustré par des extraits musicaux (un article de Joseph Colomb).
  • Juin 2005

  • Janáček et Moravská lidová poesie z písních (La poésie populaire morave en chansons), par Joseph Colomb
  • Mai 2005

  • L'Affaire Makropoulos à l'Opéra de Lyon (mai 2005), par Joseph Colomb
  • Katia Kabanova à l'Opéra de Lyon (mai 2005), par Joseph Colomb
  • Le moine-historien Jan (Bohumir) Dlabac ou Gottfried Johann Dlabacz (1758-1820), par Eric Baude
  • Jenufa à l'Opéra de Lyon (mai 2005), par Joseph Colomb
  • Avril 2005

  • La parution simultanée de deux volumes consacrés à Janáček et un festival donnant en alternance trois de ses opéras majeurs à Lyon confirme la stature de Janáček
  • Zdeněk FIBICH (1850-1900) : petite chronologie de sa vie et de ses oeuvres. (par Eric Baude)
  • František Tůma, représentant du baroque tardif tchèque, a été de son temps reconnu comme un grand compositeur de musique sacrée, apprécié de Mozart et de Haydn (un article d'Eric Baude).
  • Mars 2005

  • Selon des travaux musicologiques, Janáček et Bartók se sont rencontrés au moins trois fois (un article de Joseph Colomb)
  • Février 2005

  • František Škroup (1801-1862), compositeur et chef d'orchestre (par Éric Baude).
  • Nouvelle version du chapitre consacré aux collectes de Leoš Janáček  (par Joseph Colomb).
  • Ce chapitre collectes s'enrichit d'un article sur les Lidová nokturna (nocturnes populaires) (par Joseph Colomb).
  • Extraits musicaux des Lidová nokturna (nocturnes populaires) de Janáček
  • Extraits musicaux des Královničky (Petites reines) de Janáček
  • Janvier 2005

  • La formation de Janáček : les années de formation à Vienne (par Joseph Colomb).
  • Janáček toujours, avec une version complétée du Club des Amis de l'Art (par Joseph Colomb).
  • Décembre 2004

  • La formation de Janáček : les années de formation à Leipzig (par Joseph Colomb).
  • Refonte de la présentation du guide d'écoute sur l'Ondin (Vodník), le poème symphonique de Dvořák (par Alain Chotil-Fani).
  • La Musique dans les pays de Bohême et de Moravie (nouvelle version, par Éric Baude).
  • Novembre 2004

  • La formation de Janáček : les années de formation à Prague (par Joseph Colomb).
  • Ajout d'illustrations musicales dans l'article sur le cycle Sur un sentier recouvert de Leoš Janáček (par Joseph Colomb).
  • Octobre 2004

  • Au revoir Jiří Tancibudek. Un hommage au grand hauboïste par le compositeur Jaroslav Kovářícek, traduit et adapté par Éric Baude
  • La formation de Janáček : début d'un nouveau chapitre avec les années à Brno (par Joseph Colomb).
  • Écoute en ligne de pièces intégrales de Sur un sentier recouvert de Janáček
  • Septembre 2004

  • Une nouvelle version, illustrée, du chapitre consacré à la société Vesna de Brno, avec laquelle Leoš Janáček travailla (par Joseph Colomb).
  • Août 2004

  • Une description du Cercle Russe fondé par Leoš Janáček en 1898 (par Joseph Colomb).
  • Juillet 2004

  • Prague, mai 2004 : un voyage pour le centenaire de la disparition de Dvořák... et l'entrée dans l'Union Européenne (par Alain Chotil-Fani)
  • Les articles sur Leoš Janáček s'enrichissent de photographies et illustrations d'époque, patiemment rassemblées par Joseph Colomb.
  • Smetana parle de Má vlast (Ma patrie) : traduction originale d'un manuscrit du compositeur (par Renata Daumas).
  • L'association Rêves tchèques (České sny) a choisi d'accompagner en musique l'entrée de la République Tchèque dans l'Union Européenne. Présentation d'un concert au Prieuré de Chirens (38).
  • Juin 2004

  • Description d'un nouveau « lieu de vie » de Leoš Janáček : la ville de Brno (début, par Joseph Colomb).
  • Mai 2004

  • L'exploration du piano de Leoš Janáček se poursuit avec une étude illustré de Dans les brumes. (par Joseph Colomb)
  • Avril 2004

  • Le compositeur norvégien Edvard Grieg admirait profondément la musique de Dvořák. La nécrologie qu'il fit paraître le 13 mai 1904 dans le journal Verdens Gang de Christiana (aujourd'hui Oslo) mérite la plus grande attention. Elle nous offre un témoignage de première main sur le caractère parfois déconcertant du compositeur tchèque. (traduction Alain CF)
  • Traduction française d'une lettre de Dvořák fraîchement arrivé à New-York (par Éric Baude)
  • Suite du chapitre sur le piano de Leoš Janáček avec un article sur son étonnante Sonate. (par Joseph Colomb)
  • Un fichier midi original de la belle Ouverture Othello op. 93 de Dvořák (par Edgard Bourgevin)
  • Mars 2004

  • Le cycle Sur un sentier recouvert témoigne de la maîtrise définitive de tous les genres musicaux utilisés par Leoš Janáček. (par Joseph Colomb)
  • La page discographique consacrée à Janáček s'agrandit. N'hésitez pas à la consulter régulièrement !
  • L'immense cantatrice Ema Destinnová (1878 - 1930), de son vrai nom Pavlina Kittlová, était admirée aussi bien sur les scènes internationales que dans sa Bohême natale. (par Éric Baude)
  • Février 2004

  • Suite de l'exploration du répertoire du compositeur morave avec le début d'une étude sur le piano de Janáček (par Joseph Colomb)
  • La courte pièce Pour mon Olga que Janáček composa pour sa fille ne fut retrouvée que dans le cours des années 1980.
  • Peu de gens savent que l'un des plus grands chefs d'orchestre du vingtième siècle, Ferenc Fricsay, était d'origine morave par son père, Richard Fricšaj
  • Janvier 2004

  • Le saviez-vous ? le köchel de Dvořák s'appelle Jarmil Burghauser. Voici, sous une forme interactive spécialement conçue pour ce site, le catalogue officiel des œuvres de Dvořák.
  • La cantate Amarus, de Leoš Janáček, est contemporaine de l'opéra Jenufa. (par Joseph Colomb)
  • Décembre 2003

  • Évolution de la page de présentation de quelques CD actuellement disponibles consacrés à Leoš Janáček (par Joseph Colomb)
  • Novembre 2003

  • L'opéra Sárka de Leoš Janáček présente un intérêt musical incontestable (par Joseph Colomb)
  • Présentation de quelques CD actuellement disponibles consacrés à Leoš Janáček (par Joseph Colomb)
  • Octobre 2003

  • Les Danses Slaves d'Antonín Dvořák (par Alain Chotil-Fani)
  • Présentation du plan du chapitre consacré à Leoš Janáček (par Joseph Colomb)
  • Septembre 2003

  • Un bref aperçu de la musique dans les pays de Bohême et de Moravie (par Eric Baude)
  • Selon une tradition bien établie, la septième est la plus estimée des neuf symphonies de Dvořák. (par Alain CF)
  • Août 2003

  • Le trio op.90, dit Dumky, est l'une des partitions les plus originales de Dvořák.
  • Du même Dvořák, la dernière œuvre composée aux États-Unis - et retouchée en Bohême : le célèbre concerto pour violoncelle op. 104 (B 191)
  • Juillet 2003

  • L'opéra Jenufa est premier chef d'œuvre et œuvre charnière de Leoš Janáček. Une contribution très documentée de Joseph Colomb.
  • De nouveaux témoignages sur le chef Václav Smetáček : de la part de son élève hautboïste Jiří Tancibudek, de son épouse Mila Smetáčkova et de lui-même à propos de ses compositions.
  • Nous vous proposons ci-dessous trois articles revus et augmentés :
  • Madame Smetáčkova nous écrit au sujet de son époux, le chef Václav Smetáček (1906-1986)
  • Smetáček nous parle de Má vlast (Ma patrie) de Smetana.
  • Le concerto pour hautbois et petit orchestre de Bohuslav Martinů, par Éric Baude.
  • Juin 2003

  • Première partie du chapitre sur Jenufa, le plus connu des opéras de Janáček (par Joseph Colomb).
  • Un aperçu de la famille de Dvořák (traduit et compilé par Éric Baude)
  • Ajout de liens vers le site Souvenirs des Carpates au bas de l'article George Georgescu parle de Dvořák
  • Éric Baude nous présente Václav Smetáček (1906-1986), hautboïste et chef d'orchestre (article augmenté)
  • Les anecdotes de et sur Smetáček s'enrichissent d'un témoignage sur Václav Talich.
  • Mai 2003

  • William Ritter, collaborateur au Mercure Musical, répond à son confrère Magnus Synnestvedt qui avait émis des critiques peu aimables à l'encontre de la Symphonie du Nouveau Monde. Une passionnante Chronique Tchèque de 1907.
  • Quelques semaines après la mort de Rejcha, Hector Berlioz lui rend hommage dans son Journal des Débats.
  • Rejcha parle, en français, de ses vingt-quatre quintettes pour vens.
  • Alors qu'il est engagé dans l'écriture de son opéra Jenufa, Janáček compose un étonnant Otce Nas (Notre Père), présenté la première fois en juin 1901 (un article de Joseph Colomb).
  • En 1900, Charles Hipman et ses collaborateurs font paraître, à Prague et en français (!), un très beau livre sur l'histoire de la Bohême. Le passage suivant, dû à Melle Camilla L'Huillier, est un précieux témoignage sur la perception qu'avaient nos compatriotes de la vie musicale tchèque d'alors.
  • Un article du Courrier Musical (1911) nous parle de Čelanský, ici rebaptisé « Louis-Victor Célansky »
  • Si le mythe de Rusalka a inspiré de nombreux compositeurs, russes notamment, on sait moins qu'un Français, Lucien Lambert, a écrit il y a un siècle une musique de ballet "La Roussalka". Un article de 1911.
  • Avril 2003

  • Madame Smetáčkova nous écrit au sujet de son époux, le chef Václav Smetáček (1906-1986)
  • L'histoire d'Olga Janáčkova, fille de Janáček, et de sa disparition prématurée (par Joseph Colomb).
  • Illustrations de l'article sur le concerto pour hautbois et petit orchestre de Martinů.
  • Modification des clauses de copyright.
  • Mars 2003

  • Quelques témoignages savoureux et inédits en français sur le chef Václav Smetáček (1906-1986), traduits pour nous par Éric Baude.
  • Smetáček nous parle de Má vlast (Ma patrie) de Smetana.
  • Février 2003

  • Quinze ans avant Bartok et Kodaly dans la Hongrie voisine, Leoš Janáček avait déjà commencé la collecte d'un important fonds de chants et danses populaires (par Joseph Colomb).
  • Janvier 2003

  • Le chapitre consacré à Janáček s'enrichit d'une page sur Zdenka, qui épousa le compositeur en 1881.
  • Décembre 2002

  • De la rencontre entre Dvořák et un autre exilé - le Tangara écarlate... - naquit le quatuor « américain » tel que nous le connaissons.
  • Création d'une rubrique sur les interprètes.
  • Quelques grands chefs : Mořic Anger (1844-1905), Ludvík Vítězslav Čelanský (1870-1931), Václav Talich (1883-1961), Václav Smetáček (1906-1986), Karel � ejna (1896-1982)
  • Václav Talich (1883-1961) appartient avec Karel Ančerl (1908-1973) au cercle très fermé des chefs d'orchestres légendaires.
  • Le chef roumain George Georgescu parle de Dvořák
  • Le chapitre consacré à Janáček est complété par un article sur Amalie, la mère de Leoš, accompagné de quelques photos.
  • Novembre 2002

  • Antonín Rejcha (Antoine Reicha dans sa forme francisée) est sans doute le compositeur tchèque qui a le plus influencé l'école française.
  • Articles supplémentaires sur Janáček : le couvent des Augustins, Jiří Janáček.
  • Une découverte du village d'Hukvaldy et des différents endroits que fréquenta Janáček, par Joseph Colomb.
  • Octobre 2002

  • A l'occasion de la résidence parisienne de la Philharmonie Tchèque, un communiqué de la Cité de la Musique.
  • A propos du concerto pour hautbois en fa majeur opus 37 de Franz Krommer (1759-1831).
  • Dvořák et les Duos Moraves
  • Ajout de photographies de l'école de Janáček dans l'article L'étrange destin de Janáček, par Joseph Colomb.
  • Nouveau lien vers un site consacré à Rafael Kubelík
  • Le Voyage musical en pays tchèques est complété avec des documents sur Ryba, Smetana, Mahler et Kramář.
  • Septembre 2002

  • Ajout d'un chapitre sur Vltava avec des illustrations musicales des sources d'inspiration possibles de Smetana
  • L'étrange destin de Janáček, par Joseph Colomb.
  • Nouvelle version de la biographie de Jan Dismas Zelenka (1679-1745), le Bohémien.
  • Qui se souvient de Jan Křtitel Václav Kalivoda (1801-1866) aujourd'hui ou peut citer son nom parmi les compositeurs tchèques ?
  • Tout comme Kalivoda, Leopold Eugen Měchura est un compositeur de la génération présmetanienne.
  • Jaroslav Vogel est une des grandes personnalités du monde musical tchèque du 20 ème siècle
  • A propos de la création du Théâtre National (Narodni Divadlo) de Prague
  • Août 2002

  • Jan Dismas Zelenka (1679-1745), le Bohémien : quelques aspects de la biographie de ce compositeur hors normes.
  • Juin 2002

  • Histoire du livret et des premières représentations de Rusalka.
  • Mai 2002

    Le chapitre sur la période classique s'étoffe avec une série de nouveaux articles d'Eric Baude, pour la première fois consacrés à Jakub Jan Ryba et à Triebensee :
  • La tradition pastorale en milieu rural fut illustrée par des compositeurs-instituteurs comme Jakub Jan Ryba (1765-1815)
  • Jakub Jan Ryba et la Messe pastorale de Noël Tchèque : "Hej Mistře"
  • Ryba à propos de lui-même.
  • Biographie de Josef Triebensee

  • Les compositeurs romantiques ne sont pas oubliés, avec un (trop) rapide voyage le long de la Vltava chantée par Smetana et un éclairage intéressant sur l'opéra Rusalka :
  • Une explication du poème symphonique Vltava, cette rivière tchèque que les Allemands appellent "Moldau" (Alain CF)
  • Une étude inédite sur Rusalka et la nature, par Eric Baude

  • Aménagements divers...
  • Mise en ligne provisoire du chapitre relatant le voyage musical en pays tchèques (Alain CF).
  • En raison de diverses incompatibilités, ajout de feuilles de styles spécifiques pour Netscape.
  • Début de l'accentuation correcte des mots et noms propres tchèques, à partir de caractères compatibles UTF-8.
  • Avril 2002

  • Premier article consacré à Martinů avec le concerto pour hautbois et petit orchestre, par Eric Baude.
  • A propos du maître classique Jan Vent (1745-1801), le bref récit d'une ascension sociale (Eric Baude).
  • Mars 2002

  • Ajout de photographies d'archives et réactualisation de la nouvelle biographie d'Antonín Dvořák.
  • Février 2002

  • Une biographie originale de Mysliveček, Il divino Boemo admiré de Mozart (Eric Baude)
  • Un article dévoilant un pan du processus créatif de Dvořák à travers ses deux symphonies extrêmes : les Cloches de Zlonice et le Nouveau Monde (Alain Chotil-Fani)


  • Choral hussite "Vous qui êtes les combattants de Dieu", XVème siècle

    Janvier 2002

  • Traduction originale du poème de Jaroslav Seifert "Mozart à Prague", par Eric Baude
  • Septembre 2001

  • A la demande de l'Avant-Scène Opéra, préparant une édition consacrée à Rusalka, Eric Baude et Alain Chotil-Fani proposent une nouvelle biographie d'Antonín Dvořák.